La campagne Dirty Diesel s’achève avec succès : l’air pollué d’Accra livré à Trafigura

La campagne Dirty Diesel s’achève avec succès
Afficher dans le navigateur
La campagne Dirty Diesel s’achève avec succès
Bonjour Sylvia Hanah,
Lundi à Genève, notre campagne « Dirty Diesel » s’est achevée avec succès. Le conteneur rempli d’air pollué de la capitale ghanéenne, Accra, a été livré devant les bureaux de Trafigura, avec près de 20 000 signatures. Par ce « Retour à l’expéditeur » symbolique, Public Eye a invité encore une fois le négociant à cesser de produire et de vendre en Afrique des carburants de mauvaise qualité, très polluants. La campagne menée par Public Eye et ses partenaires africains a provoqué de vives réactions dans de nombreux pays et des changements politiques sont déjà en marche, en particulier en Afrique. Sous la pression publique, le gouvernement ghanéen a annoncé l’adoption de normes plus strictes : dès mars 2017, la teneur en soufre autorisée pour le diesel importé sera réduite de 3000 à 50 parties par million (ppm). Cette décision essentielle ouvre la voie aux autres gouvernements d’Afrique de l’Ouest, qui se rencontreront en décembre au Nigeria afin d’empoigner cette question.

Vous vous demandez sans doute comment a réagi le géant du négoce Trafigura au cours de l’opération « Retour à l’expéditeur ». Si la société genevoise a accepté de recevoir la pétition, elle continue de se cacher derrière le respect des lois en vigueur dans les pays où elle opère. Tout comme Vitol, Addax & Oryx, Mercuria et Glencore, également concernées par les révélations de notre enquête. Faire passer le profit avant tout, au détriment de la santé de millions de personnes, n’est pas une attitude responsable.

Avec ses partenaires en Afrique, Public Eye poursuivra son combat contre les carburants toxiques. Notre campagne montre une nouvelle fois la nécessité d’instaurer des règles juridiquement contraignantes pour que les sociétés suisses respectent les droits humains, aussi dans leurs activités à l’étranger. C’est le but que poursuit Public Eye en Suisse, dans le cadre de l’initiative pour des multinationales responsables.

Vidéo Retour à l'expéditeur

Vous avez manqué notre action lundi à Genève ?

Au rythme des percussions africaines, des dizaines de militants nous ont accompagnés pour livrer les bidons d’air pollué et notre pétition aux portes du siège de Trafigura. Regardez la vidéo !

Engagez-vous à nos côtés pour un monde plus juste ! En soutenant notre action par un don, vous nous permettez de mener de nouvelles recherches et des campagnes percutantes.
Soutenez notre travail par un don !
La campagne « Dirty Diesel » montre qu’ensemble, nous pouvons lutter contre les injustices trouvant leur origine en Suisse et agir ici pour un monde plus juste. Un immense merci pour votre soutien !

Pour l’équipe de Public Eye,
Floriane Fischer

Public Eye | Av. Charles-Dickens 4 | 1006 Lausanne | www.publiceye.ch

 

Schreibe einen Kommentar

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s