Retour sur un premier semestre exceptionnel

Retour sur un premier semestre exceptionnel
Afficher dans le navigateur
 Public Eye
Chère lectrice, cher lecteur,
À quoi une organisation comme Public Eye, qui s’engage pour un monde plus juste en menant de vastes enquêtes et campagnes, peut-elle mesurer son succès ? La pertinence de notre travail a rarement été aussi évidente que ces derniers mois : notre enquête Dirty Diesel a permis une grande avancée dans l’amélioration de la qualité de l’air en Afrique de l’Ouest, notre pétition sur la stévia a contraint Coca-Cola à s’asseoir à la table des négociations avec les Guaranis et l’écho médiatique qu’ont rencontré nos révélations sur les pratiques de Novartis a poussé le géant bâlois dans ses retranchements. Dans d’autres domaines, comme celui de la lutte contre les pesticides toxiques, il reste encore beaucoup à faire mais nous n’avons pas pour habitude de baisser les bras !
 Dirty Diesel

Non aux carburants toxiques : une bouffée d’air frais pour Accra et Lagos

En septembre dernier, nous révélions le modèle d’affaires délétère de négociants suisses en matières premières, qui n’hésitent pas à mélanger des produits toxiques aux carburants qu’ils vendent en Afrique de l’Ouest pour maximiser leurs profits. Certains pays de la région ont réagi et fortement abaissé la limite de teneur en soufre autorisée – le Ghana et le Nigéria l’ayant notamment divisée par 60.
>> en savoir plus

Stevia
Stévia
Plus de 260 000 personnes ont signé notre pétition et fait pression sur Coca-Cola pour que le géant américain accepte enfin de négocier avec les Guaranis un accord de partage des bénéfices générés grâce à la stévia. Nestlé figure également parmi les entreprises qui se sont déclarées disposées à entrer en discussion.
>> en savoir plus
Pestizide
Pesticides

Bien que le paraquat et l’atrazine soient interdits en Suisse depuis bien longtemps, Syngenta continue d’en produire et de se remplir les poches en les exportant vers des pays aux normes moins strictes, sans se soucier des graves conséquences qu’ont ces produits toxiques sur l’environnement et les populations locales.
>> en savoir plus

Medikamententests
Tests de médicaments
Sans le savoir, des centaines de personnes ont participé en Pologne à des essais cliniques d’un vaccin contre la grippe aviaire, alors qu’elles croyaient recevoir un vaccin contre la grippe saisonnière. Un des cobayes a lancé une procédure judiciaire contre Novartis, le sponsor des essais. Reportage de la RTS.
>> en savoir plus
  Korruption im Rohstoffsektor
Corruption dans les matières premières
En dépit de son lourd poids économique, la vente de pétrole brut par des entités étatiques manque cruellement de transparence et est souvent entachée de corruption. En collaboration avec le célèbre centre anticorruption U4, nous venons de publier une analyse des risques que comporte ce type de négoce et des mesures concrètes qui permettraient de les prévenir.
>> en savoir plus
Nos enquêtes, nos rapports et nos succès ne sont possibles que grâce au soutien idéologique et financier de nos membres. Merci infiniment pour votre engagement !

Pour Public Eye, Maxime Ferréol

Soutenir Public Eye par un don
Public Eye | Av. Charles-Dickens 4 | 1006 Lausanne | www.publiceye.ch

Vous recevez cet e-mail parce que vous nous avez transmis votre adresse lis.lis@web.de.
Nous traitons vos données personnelles de manière confidentielle (protection des données).
Vous pouvez mettre à jour vos coordonnées ici.

Vous ne désirez plus recevoir la newsletter de Public Eye ? Désincrivez-vous ici.
Pour nous faire part de vos suggestions ou remarques, écrivez-nous à news@publiceye.ch.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s